Le trafic multicanal Online – Le Chemin de conversion des internautes

Home » Google Analytics » Le trafic multicanal Online – Le Chemin de conversion des internautes

Lorsque vous vous lancez dans la création d’une campagne de publicités en ligne, que ce soit sur Google AdWords, Bings Ads, Facebook Ads ou encore sur Linkedin, votre principal objectif est de générer des leads et donc d’acquérir de nouveaux clients. Mais trouverez-vous vraiment la provenance exact de ces leads ? En effet, lorsque vous générez du trafic supplémentaire autre que le trafic organique vers votre site web, il est possible que ce trafic proviennent de plusieurs sources en même temps.

1/ Le SEO : trafic généré naturellement par votre site web

Votre site web est référencé naturellement en fonction de votre activité et des produits et services que vous proposez aux internautes. Lors de la création de votre site internet, il est impératif que chaque page soit lié à un produit ou un service et que cette page soit relié à un mot clé. Cette programmation est importante, car lors de l’indexation de votre site, les robots google ne prennent en compte que les mots clés importants, ceux intégrés dans des balises de titres ou de référencement type <H1>, <H2>, <H3>, <H4>, <H5>, <H6>, ainsi que dans les balises <meta> pour la description. C’est en grande partie ces balises qui permettent à Google de juger la pertinence d’un site internet par rapport à la requête de l’internaute, et de vous référencer en position 1, 2, 3 ou 50 dans les résultats de recherche de Google. Ce trafic généré “naturellement” crée donc des visites vers le site, et cela apporte des prospects.

2/ Le référencement payant (SEA)

Parallèlement au trafic naturel, vous avez la possibilité de créer des campagnes de publicités sur Google, Bing ou encore Facebook. Ce trafic est appelé “payant” car lorsqu’un internaute clique sur l’une de vos annonces, vous payez le clic, plus ou moins onéreux, cela dépend du secteur et de la concurrence. Vous avez en autre :

Les campagnes search et display : Google Adwords, Bing ads : elles vous permettent de définir des annonces, des mots clés, et en plus pour le display des critères de ciblages par intérêt et des images. Notre article Au fait, qu’est ce que Google Adwords?, peut vous aider à mieux comprendre ces éléments.

Les média sociaux : Facebook, Pinterest, LinkedIn, etc. : Il est aussi possible de passer par ces réseaux pour faire de la publicité payante. Ces canaux vous permettent de cibler plus précisément les internautes grâce au ciblage par intérêt et aux annonces illustrées avec vos images et votre logo. Ici aussi, vous payez généralement au clic lorsqu’un utilisateur clique sur l’une de vos annonces.

3/ Les actions web marketing

En plus des éléments cités plus haut, vous avez aussi la possibilité de créer par exemple des campagnes d’emailing avec un lien redirigeant vers votre site internet.

Enfin, des sites tiers peuvent rediriger vers votre site internet, nous pouvons avoir des plateformes de paiement reliées à votre site tel que paypal, ainsi que des redirections vers les banques si vous proposez un paiement en ligne.

Tous ces éléments et actions marketing peuvent être mesurés grâce à des codes de tracking ou pixel de conversion, tout dépend du canal utilisé.

4/ Analyse du trafic multicanal

Pour analyser toutes ces actions et campagnes, il vous suffit de vous connecter à votre compte google analytics; si vous n’en avez pas, cet article est fait pour vous : Google Analytics pour analyser l’audience de votre site. 

Afin d’analyser minutieusement vos données de conversions, vous pouvez aller notamment dans les onglets > ACQUISITION > Tout le trafic > Canaux, ou  > CONVERSION > Entonnoirs multicanaux > Chemin de conversion les plus….

chemin_de_conversion

Grâce à ce schéma, vous verrez précisément quels ont été les chemins de conversion utilisés par les internautes et surtout quels sont les canaux les plus rentables pour vous.

Posted on