Le marketing digital local

Home » Non classé » Le marketing digital local

Le marketing digital local

Selon le Digital Marketing Institute, le marketing digital est l’utilisation des supports numériques (ordinateurs, tablettes, téléphones, télévision…) pour vendre ou promouvoir des produits.
88% des français utilisent Internet et ils l’utilisent près de 5h par jour. Il est donc indispensable pour un annonceur d’être présent sur ce canal à tous les moments du parcours client. Les internautes pourront ainsi découvrir une marque susceptible de leur plaire, trouver une marque quand ils cherchent des produits ou des services spécifiques, rester fidèles et peut-être même devenir ambassadeur de la marque. Inutile d’être présent de manière nationale si la marque n’a pas de site de vente en ligne, ou un grand nombre de points de vente répartis sur toute la France, le marketing digital local sera plus efficace. Il est préférable d’avoir des actions ciblées géographiquement autour des points de vente car les consommateurs veulent des annonces personnalisées en fonction de leur environnement immédiat. De plus, chaque point de vente a des besoins différents, selon son emplacement, la concurrence directe, son niveau de maturité… À l’ouverture d’un point de vente, le budget publicitaire est forcément plus important. Pour en savoir plus sur la stratégie publicitaire à adopter pour lancer une activité, je vous invite à lire l’article “inauguration d’un nouveau point de vente franchisé: quelle stratégie publicitaire pour bien démarrer son activité”. Il est donc évident que la répartition du budget de publicité digitale doit tenir compte de ces caractéristiques. Le marketing digital local est indispensable, quels sont les leviers, à quel moment faut-il les actionner?

Marketing digital local, étape n°1: La publicité digitale pour faire connaître une marque.

Des bannières sur les sites partenaires du réseau Google Display, des publicités vidéos sur YouTube, des visuels attrayants sur Facebook et Instagram, sont de bons moyens de faire découvrir une marque à des internautes. Pour obtenir de bons résultats, il faut identifier et cibler les internautes susceptibles de s’intéresser à la marque, aux produits, aux services. Critères démographiques, géographiques, ou par centre d’intérêt, le ciblage peut-être très précis sur ces canaux publicitaires, par exemple, sur certains canaux comme facebook, l’annonceur qui est en possession d’une base de données, a la possibilité de la définir comme audience et de demander à Facebook Ads de cibler des personnes ayant des profils similaires pour élargir cette audience. Autre exemple, un annonceur peut cibler des internautes qui aiment des marques précises. Il existe de nombreuses possibilités de ciblage. Grâce au réseau Display de Google, un annonceur peut être visible sur des bannières sur des sites que des internautes ciblés affectionnent particulièrement, à des moments clés et même afficher des bannières à des internautes ayant déjà visité son site internet. C’est ce qu’on appelle le re-targeting ou le re-marketing. Pour en savoir plus: “Le remarketing sur Google Adwords”.
Pourquoi activer des campagnes sur Google Display ou Facebook Ads localement? Pour une marque qui possède plusieurs points de vente physiques, l’objectif de la publicité est de faire connaître la marque mais aussi de faire connaître les points de vente. En personnalisant le message publicitaire, l’internaute sera directement dirigé vers le point de vente le plus proche, ce qui pourra l’inciter à se rendre en magasin. Des publicités personnalisées en fonction de la zone géographique sont beaucoup plus pertinentes.

 

Marketing digital local, étape n°2: Le référencement, pour être visible quand un internaute souhaite consommer.

Une fois que les prospects ont connaissance d’une marque, il faut absolument qu’ils la trouvent au moment où ils cherchent ses produits, ou ses services, autrement dit, au moment où ils sont prêts à convertir, un bon référencement est donc indispensable particulièrement sur Google (moteur de recherche n°1 !). Annonces payantes, Google My Business (GMB) ou référencement naturel, il faut travailler efficacement sur ces 3 positions, pour générer du trafic sur un site et donc des contacts ou des ventes en ligne. Pour une visibilité rapide, les annonces payantes sont très efficaces, avec un sélection de mots-clés pertinents, une annonce bien rédigée et surtout une page de redirection qui colle parfaitement à la recherche de l’internaute. Les résultats seront facilement mesurables comme nous l’avons évoqué dans une article publié sur le site de Toute la Franchise: “Réseaux, quels résultats concrets mesurer lors d’une campagne de publicité sur Google”. Pour apparaître dans les résultats Google My Business et sur la carte, il faut créer, alimenter, et mettre à jour régulièrement la page locale GMB. C’est indispensable. Les résultats de la carte et de Google My business (le pack local) prennent une grande partie de la page de résultats lors d’une recherche locale, et même la totalité de l’écran d’un smartphone. Il faut donc travailler sans relâche pour apparaître dans les 3 premières réponses du pack local. Concernant le référencement naturel, le travail peut-être long, mais 50% des internautes cliquent sur les liens naturels de la première page de résultats, il est donc indispensable d’être bien positionné. Pour améliorer le référencement naturel local de tous les points de vente d’un réseau, un store locator et une page web par point de vente sont des éléments clés.

Marketing digital, étape n°3: Les réseaux sociaux, pour fidéliser les internautes déjà clients.

Il faut fidéliser les clients et en faire des ambassadeurs, grâce notamment aux réseaux sociaux. Construire un univers autour de la marque, communiquer régulièrement, répondre aux commentaires et aux avis. Les clients qui aiment une marque et la suive sur les réseaux sociaux, vont probablement liker, partager, commenter les posts, ce qui développera la notoriété de la marque auprès d’autres internautes fortement susceptibles de devenir de nouveaux clients puisqu’ils ont très probablement les même goûts et centres d’intérêt que leurs amis et leur font confiance. Avec une page Facebook par point de vente, le message est plus personnel, plus valorisant pour le client. Ce n’est pas simple à organiser mais c’est beaucoup plus efficace. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire l’article “Marketing digital local des réseaux de Franchises: Facebook, optimiser et maîtriser un grand nombre de pages”.

 

Le saviez-vous? L’activité de vos réseaux sociaux et des pages GMB a un impact important sur le SEO des sites internet, raison de plus pour créer des pages Facebook pour chaque point de vente.

sources

www.blogdumoderateur.com
www.Bright Local.com

 

Posted on